La rénovation du bardeau bitumé

Avant toute réfection de bardeau bitumé, il faut savoir que l’analyse de l’état de la toiture s’avère être essentielle. Il existe une nouvelle norme européenne « EN544 » qui concerne majoritairement la fabrication. A savoir, les bardeaux bitumés révèlent des évolutions esthétiques.

Si vous ne savez pas à quoi ressemble du bardeau bitumé voici un exemple : https://www.mccover.com/plaques-et-bardeaux-bitumes/55-bardeau-bitume-thermocollant-3068758040102.html. Ce produit provient de chez Mccover expert en aménagement de l’extérieur de la maison.

Règles professionnelles

La réfection des couvertures réalisées en bardeaux bitumés suit des règles professionnelles, depuis septembre 1996. Ces règles sont agréées selon « l’Assemblée plénière des sociétés d’assurances contre l’incendie et les risques divers » (ou Apsaird). Il est vrai que ces règles sont établies suivant le syndicat des bardeaux. Il faut aussi préciser la collaboration de « l’Union nationale des chambres syndicales de couverture et plomberie de France » (UNCP).

Ces règles définissent des règles techniques, pour la première fois. Récemment, la norme européenne EN 544, concernant ces produits a été approuvée. Cette norme ne devrait obtenir uniquement de faibles conséquences car elle ne change pas tous les éléments de leur fabrication. Cette norme devrait assainir un marché avec l’apparition de produits de médiocre qualité, issus en partie des Etats-Unis.

Importance de l’investigation

Avant la réfection, il est essentiel de réaliser une analyse complète de l’état de la toiture, ou de tout support de couverture compris. Il est vrai que les règles imposent aux couvreurs de réaliser la charpente également. Parmi toutes ses vérifications à réaliser, il faut préciser :

  • L’état et l’aspect du bardeau
  • La garantie d’un produit non cellulosique et à armature de verre (car en cas d’armature cellulosique, le fait d’enfermer sous une nouvelle couche déclenche de la pourriture à plus ou moins long terme) ;
  • de bonnes conditions de ventilation pour l’ensemble de la toiture ;
  • L’analyse de l’état des panneaux sur lesquels sont posés les bardeaux tout comme la réalisation du support, de manière générale, afin de garantir sa conformité à toute évolution réglementaire.

Si toutes ces vérifications proposent des résultats satisfaisants, vous pourrez poser une toute nouvelle couche de bardeaux. Inversement, il est conseillé de placer une surtoiture conçue d’éléments de liteau tous cloués, il faudra aussi ménager un vide entre les 2 parties de la couverture.

La norme européenne de fabrication

La norme européenne EN 544 remplace les normes NF en vigueur. Cette norme est donc amenée à disparaître. Cette norme européenne cadre toutes les caractéristiques des produits et de leurs constituants, particulièrement le grammage des toiles. Ce grammage peut être de 95 ou de 110 g alors que la norme NF fixait 105 grammes.

En parallèle à ces évolutions normatives, il faut souligner que les bardeaux bitumés témoignent des évolutions moins techniques qu’esthétiques que techniques. Il existe des bardeaux avec un effet de reliefs, comprenant du bitume modifié et non oxydé. Il existe également des bardeaux surfacés cuivre.